Hypnose et gestion du stress​

Le stress

« l’homme doit harmoniser l’esprit et le corps »  Hippocrate

Le stress est un mécanisme de réponse à des événements négatifs ou positifs.

Il entraîne des réponses physiologiques et psychosomatiques.

Il est de plus en plus reconnu comme un déclencheur de la maladie cardiaque.

Un stress élevé et prolongé peut être associé à :

  • une augmentation des taux de cholestérol
  • une augmentation de la pression artérielle
  • une augmentation de la coagulabilité sanguine
  • un déséquilibre de la glycémie
  • de mauvaises habitudes alimentaires
  • l’usage de tabac, d’alcool ou autre dépendances.

Nous l’aborderons à travers l’hypnose et la cohérence cardiaque.

Ainsi, vous trouverez les ressources pour avancer avec des alternatives douces et des ressources présentes en vous.

L’hypnose est un outil de soin relationnel qui permet au patient d’atteindre un état de conscience modifiée dans lequel des changements de perception sont possibles.

Notre esprit influence notre corps.

Si nous pensons à des choses négatives, nous ressentons des émotions négatives et nous avons besoin de réconfort.

Ceci n’est absolument pas un souci si, pour être apaiser, nous mangeons avec plaisir notre aliment réconfort.

Souvent, le cercle vicieux se met en place au moment où nous mangeons notre chocolat. La culpabilité se présente et nous fait finalement en manger un peu trop voire beaucoup trop.

En hypnose, nous mettrons en place de nouveaux fonctionnements neuronaux afin que l’esprit soit en paix avec vos pensées, vos émotions et vos comportements et ainsi créer un cercle vertueux.

Nous travaillerons en parallèle sur les croyances et  le comportement alimentaire afin d’éviter les cercles vicieux.

Soyons confiant, le corps sait réguler nos besoins, vous allez apprendre à lui faire confiance.

Si votre esprit est calme, vous êtes en mesure d’être attentifs à vos sensations alimentaires.

Libéré de vos interdits, il vous sera plus naturel de manger ce que vous avez envie de manger et ainsi créer un nouveau schéma au sein de vos synapses et donc des automatismes qui vous libéreront des désagréments ressentis au quotidien et des kilos superflus.

La cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque permet d’apprendre à contrôler sa respiration afin de réguler son stress et son anxiété.

Le principe est simple : contrôler ses battements cardiaques permettrait de mieux contrôler son cerveau.

Lorsqu’on est confronté à une situation stressante, le cœur a tendance à s’emballer et à « battre la chamade ».

En cas de colère ou de contrariété, les battements du cœur deviennent très irréguliers.

Il existe donc un lien étroit entre le cerveau et le cœur.

Le premier envoie un message au second qui réagit en conséquence.

Notre cerveau influence donc directement notre rythme cardiaque.

Ce qu’on sait moins est que le lien entre ces deux principaux organes existe dans les deux sens.

Le cœur lui aussi peut influencer notre cerveau.

En respirant calmement et donc en contrôlant son rythme cardiaque, il serait possible de jouer sur le cerveau en influençant le système nerveux autonome.

En modifiant ce système nerveux autonome, qui est composé de deux branches, la branche sympathique et la branche parasympathique, il serait possible de diminuer son taux de cortisol (= hormone du stress) et donc, son stress.

Finalement, grâce à une respiration posée, nous pouvons obtenir une cohérence cardiaque plus régulière et réduire les signes de tension.

Pour rappel, le système sympathique a pour rôle, entre autres, d’accélérer le rythme cardiaque.

A l’inverse, le système parasympathique est là pour le ralentir.

L’organisme possède finalement un frein et un accélérateur pour réguler le cœur.

En étudiant un électrocardiogramme de près, il est possible de remarquer que le rythme des battements du cœur est très variable.

Pour un cœur qui bat à 60 pulsations par minute par exemple, l’écart entre deux battements varie en permanence : un peu moins d’une seconde puis un peu plus d’une seconde…

L’intervalle entre chaque pulsation n’est pas exactement régulier.

La prise de pouls est finalement une approximation.

Un tachogramme est un examen qui permet de visualiser la fluctuation de la fréquence cardiaque et représente le variabilité de la fréquence cardiaque.

En travaillant sur la respiration, il serait donc possible de contrôler ces variations de la fréquence cardiaque et donc d’uniformiser le fonctionnement du cerveau.

L’objectif de la cohérence cardiaque est de rendre les battements de cet organe plus réguliers, afin de rendre la personne qui la pratique plus sereine.

Les Effets immédiats 

  • réduction de la pression artérielle
  • impression de détente et de relaxation
  • recentrage lors d’une situation stressante 

Les effets à moyen terme

  • baisse de la pression artérielle,baisse du cortisol
  • augmentation de DHEA (hormone) et ocytocine, modulation de la sérotonine et de la dopamine
  • impression de prise de distance et de lâcher prise 

Les effets à long terme :

La seule façon d’avoir un effet à long terme est de pratiquer plusieurs fois par jour

Effet cumulatif et renforcé avec la pratique :

  • baisse de la pression artérielle moyenne
  • baisse de la fréquence cardiaque moyenne
  • baisse du cortisol Augmentation de DHEA, ocytocine
  • baisse de l’adiposité abdominale, baisse de l’âge biologique, impression de calme et de sérénité
  • baisse du niveau de stress ressenti,
  • augmentation des relations interpersonnelles
  • augmentation des perceptions de la réalité
  • augmentation de l’adaptabilité
  • augmentation de la clarté mentale
  • baisse de l’anxiété
  • gestion du stress
  • amélioration des performances, baisse des troubles du sommeil, de la dépression et des troubles anxieux

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez également vous rendre sur internet sur le site du Dr OHARE formateur de la cohérence cardiaque.